Westfalia - Historique de l'entreprise

Une passion mobile avec un historique


1844
: Le début de l'histoire de Westfalia. Le 1er octobre 1844, Johann Bernhard Knöbel ouvrit une forge et posa ainsi le jalon d'une longue histoire. Au départ, il construisit des voitures hippomobiles pour distribuer les marchandises à partir de la gare à l’époque toute neuve.

Les années 50 : C'est en 1951 que commença l'histoire des transformations Westfalia suivant un souhait particulier des clients. Le premier équipement spécial fut nommé „Camping Box“, une construction de Westfalia à Wiedenbrück sur demande d'un officier britannique basé en Allemagne. Sa commande fut simple : une camionnette VW avec un aménagement. Cet aménagement devait être bien intégré dans le véhicule et servir en même temps d'espace de couchage, séjour et lieu de travail. Le choix s’est alors porté sur une camionnette VW, en installant une double porte entre les colonnes B et C et en y intégrant des meubles et décorations derrières les sièges de devant. Par exemple: de beaux rideaux avec volants sur les vitres et bien assortis au quadrillage des tissus intérieurs. Une véritable combinaison liée à l'esprit du temps. Un clic-clac, une table rabattable, une banquette, une armoire avec persienne et un bahut complétèrent l'ensemble de l'intérieur. Le résultat fut si réussi que le Camping-box entra très bientôt en production de série et la camionnette transformée muta en voiture de rêve des années 50, car c'était un véritable « multitalent », tel un hôtel sur roues.

Les années 60 : En 1962, on produisit pour la première fois un camping-car avec des surfaces de meubles en plastique de teinte claire.  C’est une camionnette basée sur un châssis VW et qui reçut le nom de Westfalia SO 34. L'aménagement du modèle Westfalia SO 34 se vendit en grand nombre, en Amérique. Il s’agit du premier équipement pour camping-car qui dispose de surfaces en plastique en blanc et gris au lieu de surfaces en bois. Le modèle SO 42 connut également un grand succès aux USA car son isolation véhicule étant déjà isolé; ce qui manquait encore, c'était le toit surélevé qui plus tard sera typique des modèles de Westfalia. L'aménagement se composait d'un revêtement intérieur, d'un espace de rangement au plafond, d'un box réfrigérant avec réservoir d'eau, d'une pompe manuelle et d'une table pliante latérale, une penderie avec miroir, un bac de rangement rembourré et une table pliante. Les toits ouvrants qui plus tard seront habituels mais qui à l’époque étaient innovateurs offrent suffisamment de place dans la "cuisine" des « multitalents ». Une hauteur confortable pour rester debout et une marge de manœuvre plus grande en résultèrent. Les véhicules transformés par Westfalia traduisaient un sentiment jusque là encore inimaginable, une expression de liberté et d'indépendance – on est chez soi où l'on se sent chez soi.

Les années 70 : En 1976, on dessina les premières esquisses d’un camping-car pionnier. Il fut nommé d'après un des découvreurs les plus connus du 18ème siècle, James Cook. Et une année après, la première Mercedes-Benz "James Cook" fut présentée. Ce modèle réunissait sécurité et confort, et de plus disposait d'une salle d'eau. Le modèle "James Cook" devint un article-vedette et bientôt il fut le symbole du voyage confortable. Egalement en 1977 est sorti le modèle "Sven Hedin", le premier camping-car avec douche, installation d'eau chaude et un toit surélevé spécial sur un châssis de la nouvelle VW LT. Ces deux modèles à succès ont favorisé la percée de Westfalia.  La marche triomphale du modèle Joker a commencé en 1978. Pour nombre de campeurs, il est devenu le "véhicule multifonction", que ce soit pour aller faire des courses ou se rendre au travail. Ainsi, renoncer à une voiture supplémentaire fut possible et l'acquisition devint financièrement raisonnable pour quantité de ménages. Ce véhicule fit honneur à son nom : en une décennie, 70 000 exemplaires ont été vendus. Un vrai joker pour Westfalia.

Les années 80 : Joker de Volkswagen fut bien évidemment le modèle à succès de ces années. Produits en plusieurs variantes sur un châssis du VWTW3, il était probablement une des transformations de camionnette les plus célèbres de tous les temps. En 1981, le modèle VW Joker fut pour la première fois doté d'un toit surélevé en plastique aérodynamique avec une vitre panoramique devant. Avoir à ses côtés comme partenaire les usines de Ford, permit à partir de 1985 de proposer également le modèle "Nugget". Il s'agissait d'un camping-car compact mobile et agile pour les loisirs et avec son réchaud à alcool il pouvait être immatriculé comme voiture particulière.

Pourtant la coopération entre Ford et Westfalia n'est pas si récente, déjà pendant les années 70, les camionnettes Chiemsee et Wannsee portaient le logo de Ford sur leur calandre.


Les années 90 : Entre 1990 et 1998, commença la production des modèles VW California, des Vito Marco Polo, Vito F, BMW Multi Trailer et la construction des caravanes Columbus 2. Cette série de nouveaux véhicules garantissait des voyages et des vacances passionnantes. En 1994, Westfalia avec ses 150 ans d’existence a une bonne raison de fêter cette date. Une édition limitée à 500 exemplaires, le modèle spécial Highway avec un équipement complété du California Coach est proposée aux clients. En 1996, un modèle Marco Polo sur un châssis de Mercedes quitta pour la première fois une chaîne de montage, suivi un an après par le premier modèle Vito F. La Westfalia Van Conversion continua à être responsable de la construction et la distribution de véhicules de loisirs, DaimlerChrysler entra dans l'entreprise détenant 49% des actions. Westfalia Automotive s'occupe des attelages, le groupe Westfalia Trailer gère la production de remorques pour voitures et les remorques à chevaux. Cependant économiquement, les années 90 ont été caractérisées par des fluctuations importantes dues à des querelles entre les propriétaires aussi bien qu'à des conditions économiques difficiles.

2000 - 2010 Aucune ombre au tableau pour les véhicules de loisirs et en 2001 un nouveau record de production est battu. Le 500.000ème véhicule quitte les chaînes de production chez Westfalia. La société DaimlerChryslerAG augmente de manière massive sa part de Westfalia, la Van Conversion devient une société filiale à 100% de l'entreprise de Stuttgart. Mais la politique des affaires générales de Westfalia reste inchangée. En outre, un autre succès ne tardera pas à être enregistré : la société Opel devient le quatrième partenaire pour les transformations de la Westfalia Van Conversion. Elle vient s’ajouter à la gamme de partenaires notables pour Westfalia tout en proposant encore de nouvelles possibilités. En 2003, la gamme "Marco Polo" est complétée avec un châssis du modèle Mercedes Viano. La conquête du marché américain en 2004 commence par la livraison des premiers modèles James Cook sous le nom de la marque "Dodge Sprinter Westfalia" aux Etats-Unis. Le producteur connu "Airstream" devient partenaire de distribution. Le premier modèle "James Cook" sur un châssis du nouveau Sprinter quitte en 2006 l'usine de Rheda-Wiedenbrück. Dans la même année, Westfalia présente à l’occasion du salon « Caravan Salon » pour la première fois son prototype du Big Nugget, avec un empattement large et un châssis de Ford. En 2007, Aurelius AG contrôle de la société. En outre, une nouvelle édition du modèle Sven Hedin voit le jour, basée sur le nouveau châssis Crafter. En 2008, Westfalia présente son premier modèle avec intégration partielle depuis 50 ans. Une première mondiale du WestVan a lieu lors de la « Caravan Motor und Touristik » à Stuttgart. Le modèle légendaire de Westfalia, Sven Hedin, change en 2009 de châssis et opte pour un modèle de Mercedenz-Benz Sprinter. Lors de la même année, le marché spécialisé verra naître le nouveau modèle Opel Vivaro L" qui offre davantage de capacités pour correspondre aux besoins des clients. Pour la première fois, Westfalia, transformateur de camionnettes expérimenté, commence en 2009  la production aussi sur châssis de Fiat.  Le modèle Michelangelo sortira sur un châssis Fiat Scudo. L'année suivante, en 2010, Westfalia présente un Multimobil sur un châssis Fiat Scudo pour élargir ainsi sa gamme de produits.

2010 à aujourd'hui : en 2011, le groupe Rapido rachète Westfalia. L'orientation marché et clientèle systématique se traduit, au cours des années suivantes, par l'extension de l'éventail des produits avec des modèles comme l'Amundsen, le Columbus, le Jules Verne et le Kepler. Les modèles Club Joker et Club Joker City sur le VW T5 s'inscrivent dans la fabuleuse histoire des transformations de véhicules VW. En 2017, le nouveau site de Westfalia ouvre ses portes à Gotha. À l'occasion du congrès des concessionnaires de 2017, l'entreprise présente le nouveau Sven Hedin sur la base du VW Crafter.

Westfalia Mobil möchte Ihnen den bestmöglichen Service bieten. Dazu speichern wir Informationen über Ihren Besuch in sogenannten Cookies. Durch die Nutzung dieser Webseite erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden. Detaillierte Informationen über den Einsatz von Cookies auf dieser Webseite erhalten Sie durch Klick auf „Datenschutz“. Sie können sich auch gegen die Verwendung von Cookies entscheiden und ihre Browsereinstellungen entsprechend anpassen.